Accessibilité
reference-dimage

Je jardine au naturel

Loisir préféré des Français, le jardinage doit rester en accord avec la nature et produire peu de déchets.

Le jardinage au naturel, c’est rendre à la terre tout ce qu’elle produit : utiliser les ressources du jardin pour l’amender et le protéger.

Les enjeux

D’une part, environ un tiers de la poubelle des ordures ménagères, soit environ 60 kg par personne et par an, est composée de résidus de la cuisine qui sont biodégradables (épluchures, marcs de café, coquilles d’œufs, …). Ces déchets ne sont pas valorisés : ils sont incinérés ou enfouis.


D’autre part, la quantité de déchets verts apportés en déchèteries atteint jusqu’à 200 kg par habitant et par an en milieu rural. Ces déchets verts sont issus du jardin : branchages, tontes de gazon, feuilles mortes … Ces déchets sont traités en installation de compostage, mais cela engendre des coûts pour la collectivité.
 

A noter !

Le compostage partagé se développe en Côte-d'Or. Une soixantaine de sites sont déjà en fonctionnement.

Les bénéfices

Le compostage des résidus organiques à domicile est un excellent moyen de les valoriser. Cela participe à la réduction des déchets qui permet à la collectivité d’avoir moins de déchets à collecter, transporter et traiter, et par là même de maîtriser les coûts.


Le compost produit peut être utilisé pour le jardin, les massifs de fleurs, les jardinières. C’est un amendement naturel et gratuit qui nourrit les plantes et améliore la qualité de la terre.


Produire soi-même son compost et l’utiliser dans son propre jardin n’est pas réservé aux jardiniers avertis et procure une satisfaction personnelle.
Jardiner au naturel, c’est aussi utiliser moins de pesticides et d’engrais chimiques qui ont des effets nocifs pour la santé.
 

A noter !

Le lombricompostage permet de composter ses résidus de cuisine en appartement.

Comment agir au quotidien ?

Le jardinage au naturel se traduit par une réduction de la quantité de déchets verts produits et une réduction de la nocivité des déchets.

Pour réduire les quantités de déchets produites au jardin et cesser la corvée de déchèterie toutes les semaines :

  • Réduire la surface de pelouse, en plantant des espèces couvre-sol,
  • Planter des espèces à croissance lente, qui ne nécessitent pas d’élagage massif tous les ans,
  • Pratiquer la tonte mulching en laissant sur place le gazon tondu : il se décompose et amende le sol,
  • Composter les résidus de tonte, de branchages et de feuilles mortes, en y ajoutant les résidus de la cuisine,
  • Broyer ses branchages et utiliser le broyat en paillage pour les plantations ou en structurant pour le compost,
  • Utiliser les feuilles mortes et le compost mur en paillage au pied des plantations pour les protéger.


Pour réduire l’utilisation de produits nocifs pour le jardin :

  • Favoriser la présence d’auxiliaires naturels qui sont bénéfiques pour les plantes (pollinisateurs, décomposeurs, …), en laissant une mare pour les batraciens, un tas de bois pour le hérisson,
  • Pratiquer la rotation des cultures dans le potager pour éviter les maladies,
  • Désherber manuellement avec une binette (de préférence le matin),
  • Fabriquer ses traitements à base de produits naturels.

Le Conseil Général a conçu un guide thématique rassemblant toutes les informations pratiques sur le jardinage au naturel.

Le guide du jardinage au naturel

Le guide des ressources vertes du jardin

Guides thématiques

Le compostage en images

Pourquoi composter ? Comment réussir son compost ? Comment utiliser le compost produit ?

Les sept conseils pour jardiner au naturel

Les sept conseils pour jardiner au naturel

Les sept conseils pour jardiner au naturel

Les bons conseils de Gilles Sallic, de l'association des Jardins Familiaux du Dijonnais

 

  boiteidees.png                      BOÎTE A IDEES

 

Vous souhaitez partager vos trucs et astuces pour jardiner au naturel ?

 

Remplissez le formulaire de la boîte à idées ! Cliquer ici

 

Charte régionale des jardineries

Dans le cadre d'un partenariat régional pour réduire l'utilisation de produits phytosanitaires, certaines jardineries de la Côte-d'Or se sont engagés à fournir à leurs clients des conseils sur le jardinage au naturel.

Elles sont reconnaissables au logo suivant :

 

logo charte jardinerie_resize.jpg

 

La liste des jardineries sur le site de la FREDON Bourgogne.